©Anita_Lopez_Carreras

Plus qu’une vision, ce sont des actions. Ensemble nous construisons le futur !

Si j’ai passé mes débuts à travailler sur des projets déjà en cours, j’ai très vite cherché à donner des orientations qui correspondent à ma vision d’une société profondément humaine et d’un avenir qui se veut résolument tourné vers les énergies renouvelables.

J’ai ainsi œuvré à la transition des Services industriels, tant en termes d’organisation interne que de développement de services, vers un monde des énergies en profonde métamorphose.

Dans les faits,

  • l’électricité consommée à Nyon est devenue à 100% d’origine renouvelable;
  • une nouvelle gamme de produits, y compris une offre de stockage virtuel d’énergie, à vu le jour;
  • une nouvelle offre photovoltaïque a été mise à disposition de la clientèle;
  • un service spécifique dédié à la gestion du RCP (Regroupement pour la consommation propre) s’est vu mis en place;
  • un programme d’efficience énergétique, à destination du résidentiel collectif et des PME/PMI, a été préparé et est en phase de déploiement;
  • un projet d’importance visant à augmenter de manière significative la production d’électricité renouvelable locale, par l’installation d’équipements photovoltaïques sur les grandes toitures a été initié et va être mis en œuvre durant le premier semestre 2021;
  • les premières bases pour le développement d’un réseau de distribution thermique ont été réalisées, en partenariat avec un très important acteur vaudois du domaine.
  • le regroupement avec 20 distributeurs d’énergie romands pour favoriser la mise en place d’un système intelligent de comptage d’énergie.
  • une importante étude portant sur le potentiel d’exploitation du biogaz régional a été lancée.

Plus discret, mais tout aussi important, j’ai également mis toute mon énergie dans la mise en œuvre d’une nouvelle politique du personnel, progressiste et évolutive, en phase avec les réalités du monde professionnel d’aujourd’hui et de nombreux projets sont maintenant en cours.

À savoir,

  • définition et implémentation des mesures MSST (relatives à l’appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail);
  • mise en place d’une structure de Case management pour la gestion des cas lourds maladie/accidents, avec l’AI, les assureurs privés et un médecin spécialiste en médecine du travail;
  • signature d’un partenariat avec une institution reconnue, pour la création de postes de travail adaptés pour des personnes en situation de handicap;
  • premières évaluations des indicateurs de l’égalité salariale, avec pour objectif l’obtention d’une certification type EqualSalary;
  • élaboration des règles favorisant l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale par la formalisation du télétravail et de l’harmonisation de la gestion des temps.
  • un premier pas vers la numérisation de certains processus, avec déjà la dématérialisation des bulletins de salaires (+9’000/an);
  • un projet de nouvelles dispositions régissant les relations de travail, en vue de remplacer le Statut actuel datant de 1965.