Né en 1967 à Neuchâtel, j’ai quitté la région des Trois-Lacs, après avoir achevé mes études de commerce, pour découvrir d’autres horizons en Suisse et à l’étranger. Arrivé dans le canton de Vaud il y a une trentaine d’années, j’ai vécu tout d’abord à Moudon, puis à Yverdon-les-Bains; j’ai finalement choisi il y a vingt-cinq ans de m’installer à Nyon.

©Glenn_Michel

Dès l’adolescence, je me suis toujours engagé, avec passion, dans des activités volontaires et bénévoles au service de la collectivité, que ce soit auprès des mouvements scout, de la Croix-Rouge, des sociétés de sauvetage sur le lac de Neuchâtel, du Corps des sapeurs-pompiers à Moudon ou encore des organisations de Protection civile à Moudon et à Nyon.

Je suis également actif au sein du Comité d’organisation du Triathlon de Nyon et membre de différentes associations en lien avec les énergies renouvelables et la préservation de l’environnement.

Humaniste et fervent défenseur de la liberté que je vois comme un pouvoir d’agir, une capabilité, je considère les droits des femmes et l’égalité des chances, ainsi que la défense de l’environnement et la transition vers une économie écologiquement responsable, comme les fondements de mon engagement en politique par lequel je souhaite participer à l’émergence d’une société juste et durable.

Les vert’libéraux, formation politique novatrice qui rejette tout dogmatisme et fonde sa légitimité sur la liberté laissée à ses membres d’apporter leurs idées et leurs compétences, correspondent pleinement à mes valeurs.

Après une première partie de carrière dans le domaine des assurances, j’ai travaillé à l’international pour l’industrie des machines durant près de quinze ans, avant de m’orienter vers une activité plus locale et prendre la décision de me présenter aux élections communales en 2016. Élu à la Municipalité, j’ai choisi d’en faire mon activité principale, afin de pouvoir m’y consacrer pleinement.

Cette législature m’aura permis de partager le quotidien de collaboratrices et collaborateurs très engagé.e.s et dévoué.e.s à notre Ville, de poursuivre et mener à leur terme de nombreux projets et prendre toute la mesure des défis présents et à venir.

Si j’ai passé mes débuts à travailler sur des projets déjà en cours, j’ai très vite cherché à donner des orientations qui correspondent à ma vision d’une société profondément humaine et d’un avenir qui se veut résolument tourné vers les énergies renouvelables.

Durant mon mandat, j’ai œuvré à la transition des Services industriels vers un monde des énergies en profonde métamorphose, l’électricité consommée à Nyon est devenue à 100% d’origine renouvelable, la production d’énergie photovoltaïque a poursuivi une belle progression, les premières bases pour le développement d’un réseau de distribution thermique ont été concrétisées et des projets d’importance sont maintenant en phase de réalisation. J’ai également mis toute mon énergie dans la mise en place d’une nouvelle politique du personnel, progressiste et évolutive, en phase avec les réalités du monde professionnel d’aujourd’hui et j’ai initié de nombreux projets qui contribuent grandement à l’amélioration significative des conditions de travail au sein de l’Administration communale.

Ces cinq années à la Municipalité de Nyon m’auront permis de rencontrer de merveilleuses personnes, de piloter des projets extraordinaires, d’apprendre une multitude de choses incroyables et, surtout, d’agir concrètement pour la collectivité. Il en aura résulté un bonheur incroyable, une somme d’expériences enrichissantes. Tout cela m’aura fait grandir. C’est ainsi avec le sentiment du travail bien fait et la certitude d’avoir œuvré pour le bien commun, sans jamais déroger à mes valeurs, que j’ai quitté mes fonctions au terme de mon mandat municipal.

Et je suis maintenant prêt à relever de nouveaux défis, des engagements dans lesquels je pourrai partager et faire valoir toutes ces nouvelles compétences acquises, toute ces expériences accumulées. Toujours dans le respect des valeurs humanistes et progressistes qui sont miennes.